New York


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The Morning After[Lucian]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sonja Weyland

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: The Morning After[Lucian]   Sam 29 Avr - 11:11

Le reste de la nuit se passa sans rêve pour la jeune Allemande, trop épuisé par la route et le décalage horraire... Il était 9 heures du matin lorsque des raysons du soleil filtrèrent dans l'appartement. La jeune femme entrouvirt les yeux puis les referma aussitot, aveuglé par la lumière -pourtant faible-. La blondinette porta ses mains a son visage et soupira en soulevant doucement ses paupières. Elle fronça les sourcils en ne reconaissant la pièce dans laquelle elle était. La jeune femme se redressa vivement et la mémoire lui revint. Elle se retourna et un Luian endormis entra dans son champ de vision. Elle sourit et posa sa petite main sur le front de son amant. La jeune Allemande lui caressa tendrememnt les cheveux, repoussa ses mèches folles en arrière. Puis, ne voulant pas le réveillé, elle se leva et se dirigea vers la salle de bains pour faire sa toilette.

La jeune femme sortis de la douche aprés s'être lavée les cheveux et se rapprocha du miroire. Là, elle se regarda pendant un instant et un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Aujourd'hui était la premier jour de sa vie autant qu'Américaine... Enfin... Presque Americaine, elle n'allait aps changé de nationalité mais dire cette phrase l'amusait...

Sonja avança vers la fenetre et y jeta un rapide coup d'oeil. Là, elle vit les voitures déenbulait sur la route, les chauffeurs clacsonnés, le brouillard... Elle releva les yeux vers le soleil levant encore orangé et tous le reste n'eut plus d'importance...

La jeune Allemande sortis de la salle de bains une fois prète, vétue d'une petite robe blanc cassé légère et coiffé de deux minces tresse ramener en demi-que de cheval, d'ou ressortaient quelques mèches rebelles.

La blondiette se rapprocha du lit de son amant avec un sourire et s'y accroupis, le regardant toujorus dormir... Le déménagement avait du l'épuisé, lui qui se réveillé toujours à 6 heure du matin. La jeune femme se pencha légérement vers lui et lui caressa délicatement du bout des doight le visage avec un sourire attendris. La spectable d'un Lucian dormant n'était pas quelque chose qu'elle avait souvent, étant donné que d'ordinaire il s'endormait aprés elel et se réveillait avant...


Sonja se leva donc agilement et sautilla vers la cuisine. Là, elle se rendu compte qu'il avait monté tous les meubles amsi que la vaiselle n'était pas mise. Se sentant utile, elle se mit donc a ouvrir les carton pour ranger la vaiselle aussi doucement que possible pour ne pas faire trop de bruits.

Une fois ceci rangé, elle sortis le sac de nourriture qu'il avait ahcter en arrivant et fit une petite grimce. Avec ceci il ne tendiendrais même pas 2 jours. Elle devrait aller faire les courses. Cette idée la fit de nouveau sourire, elle en profiterais pour s'acheter des vétements et un nouveau ser tête... La blondinette s'en faiait déjà une fête, oubliant qu'ils n'avaient guère beaucoup d'argent...

Elle se plaça un doight sur les lèvres, tenta de se rappeler ce que les Français mangaient... Elle pris son la petit paquet de céréale et en mit dans un bol qu'elle recouvra de laid. Ca aller, ce repas n'étais aps trop dur a accomplir.

C'est donc avec un large sourire qu'elle se rapprocha du lit, veillant a ne pas renversr le cotnenue du bol. Elle le posa sur la table de nuit et se pencha vers Lucian. La jeune femme lui passant une main sur la tempe.

"Lucian..."

Appela t elle doucement, ne souhaitant pour le réveillé trop brusquement.

Elle passa ses doigt minces sur le long du cou de son amant puis glissa sur l'paule et le bras.


"Il est 10 heures chéri..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian Fulmun

avatar

Nombre de messages : 48
Gang / Emploi : artisant
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Dim 30 Avr - 11:49

Lucian était allongé sur l'herbe verte de sa campagne, à Bissy sur Fley. Il releva la tête en entendant le bruit d'un tracteur dans la petite -et unique- rue du village. D'un signe de la main, il salua Taylor qui s'en allait probablement à la stabulation nourrir les vaches. Aujoud'hui, il ne travaillait pas, puisqu'aujourd'hui, il voyait Sonja.

Il ferma les yeux, un large sourire sur le visage. Lorsqu'il les rouvrit, il faisait nuit. Lucian se releva, papillota, et regarda autour de lui. La nuit s'était levée sur les collines familières de son enfance, la lune jouant de ses reflets sur ce paysage. Alors, une silouhette s'élança d'entre les arbres d'un pas si léger qu'on eut dit qu'elle effleurait à peine le sol. Lucian se releva, ne pouvant détacher son regard de l'ange qui dansait vers lui. La robe fine de Sonja accompagnait chacun de ses mouvements comme si ce fut agit d'une matière plus fluide encore que la soie. Ses yeux brillaient de milles éclats et la lumière de la lune semblait faire briller chacune des particules de son corps. Sa cascade de cheveux blonds vollaient autour de son visage. Enfin, l'ange s'arrêta devant lui, et prit délicatement son visage entre ses mains.

"Lucian"

Murmura l'ange de sa douce voix suave. Elle fit courir ses doigts le long de son cou, lui provoquant des frissons le long de tout son système nerveux. Puis elle poursuivit sa caresse le long de ses épaules et de son cou, avant de se pencher vers lui pour l'embrasser. Lucian ferma les yeux et tendit les lèvres.

"Il est 10 heures mon chéri..."


*gné ?*

Lucian papillota, désorienté, puis ouvrit les yeux. Une lumière vive filtra entre ses cils et il poussa un grognement surpris, portant une main à son front pour se protéger de cette vision. L'aura de Sonja n'était pas aussi lumineuse l'instant précédant.

"Sonja ?"

Marmona t il, comme pour s'assurer de la présence de la jeune femme à ses cotés. Au bout de quelques secondes à peine, il écarquilla les yeux puis reconnu la pièce dans laquelle il se trouvait. La réalité lui tomba alors dessus avec l'effet d'une douche froide. Il était bien face à un ange mais à des milliers de km de sa campagne, dans une grande ville pour le moins hostile. Un sourire tendre pris place sur ses lèvres alors qu'il croisait le regard de sa bien aimée. Puis, brusquement, les paroles de la jeune femme firent le court dans son esprit.


"10 heures du matin ?"

Il s'assit vivement, puis vérifia ses dires sur sa montre : elle ne se trompait pas. Lucian ne se souvenait pas avoir autant dormit de sa vie... En deux temps, trois mouvement, il était déjà hors du lit et ouvrait la commode dans laquelle il avait rangé les affaires de Sonja et de lui même.


"Tu as déjà mangé ?"

Demanda t il en enfilant un jean par dessus son caleçon. Puis il passa un tee chirt et revint vers son amante,se sentant plus présentable. Malheureusement ce n'était qu'une impression puisque ses cheveux bouclés ressemblaient à un nid de serpent.
Lucian passa un bras autour des minces épaules de Sonja et l'attira contre lui dans une étreinte de bonjour matinal.


"Tu as bien dormis mon amour ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonja Weyland

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Lun 1 Mai - 7:08

Un doux sourie se dessina sur les lèvres de la jeune Allemande lorsqu'il entrouvrit les yeux. Ses minces doigts remontèrent le long de son cou puis elle lui caressa doucement le visage, pour tenter de ne pas le réveiller trop brusquement...

"Oui mon chéri..."

Sourit elle lorsqu'il marmonna son nom. Elle ne l'avait que très rarement vue aussi peu vif et cette vision l'attendrit. La jeune femme se retourna pour prendre le bol de céréale qu'elle lui avait préparé. Mais lorsqu'elle se retourna, il avait bondit sur ses pied, la faisant sursauter... Il n'était peu être pas aussi endormis qu'elle l'avait penser...

"Euh... Eh bien..."

Bafouilla t elle lorsqu'il lui demanda si elle avait déjà manger, rebaissant les yeux vers le bol de céréales. La blondinette releva ses grands yeux bleu vers lui tandis qu'il enfiler son jean. Elle baissa les yeux vers le pantalon de son amant et fronça légèrement les sourcils en y découvrant des traces d'usure et des troues au niveau des genoux. Dans un groupe de heavy Metal ou encore de grunge il aurait était très bien mais maintenant qu'il était en ville et qu'il allait devoir se trouvait un travail, le style campagnard n'aller tout simplement pas le faire... Il aller décidément falloir qu'elle aille faire les courses...

Elle sourit lorsqu'il revint vers elle et se blottit dans ses bras lorsqu'il la tira doucement contre lui, son bol toujours en main. La jeune Allemande hocha la tête lorsque Lucian lui demanda si elle avait bien dormis.

"Oui, une nuit sans rêve comme j’en passe lorsque je suis vraiment épuisée.... Elle marqua une pause. Pourtant c'est toi qui a travaillé toute l'après midi ou presque, hier... Et tu avais l'air plus vif que moi..."

La jeune femme se redressa et lui tandis le bol de céréale ave un sourire inutilement fier.

"J'ai vue que tu n'avais pas rangé la vaisselle alors je l'ai fait ce matin pendant que tu dormais. J'ai aussi installé nos affaires dans la salle de bain."

Expliqua t elle en se relevant. Elle fit quelque pas dans la chambre puis se retourna vers lui, un doigt sur les lèvres. La jeune femme fronça légèrement les sourcils et se rapprocha de lui. La blondinette lui pris délicatement la tête entre les mains et se pencha, elle secoua la tête.

"Il va aussi falloir que je fasse quelque chose de tes cheveux..."

Soupira t elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian Fulmun

avatar

Nombre de messages : 48
Gang / Emploi : artisant
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Lun 1 Mai - 7:43

Lucian eut un petit sourire attendrit lorsque Sonja raconta qu'elle avait dormis comme lorsqu'elle était vraiment épuisée. Il était vrai qu'ils avaient fait un long voyage en avion, le décallage horraire avait du beaucoup la fatiguer, sans oublier la blessure qu'elle s'était infligé à la main.

"Quand je travaille je ne ressends pas la fatigue, expliqua Lucian à la remarque de son amante, mais dès que j'arrête, elle me prend de plein fouet."

Avec une expression intérogative sur le visage, il tendit les mains pour prendre le bol de céréales qu'elle lui tendait. Il allait justement lui demander ce qu'elle faisait avec ça dans les mains, mais comprit à son sourire fier qu'elle avait préparé ça pour lui, en guise de petit déjeuner. Il la remercia d'un hochement de tête et d'un regard tendrement amoureux.


"Si je comprends bien, cela fait bien plus longtemps que moi que tu es réveillée..."

Réalisa Lucian lorsqu'elle lui expliqua avoir rangé à la fois la cuisine et la salle de bain. Il ressentit une légère gène à apprendre cela. Ce n'était pas à elle de tout ranger pendant qu'il dormait, il aurai du se charger de cela la veille au lieu de l'admirer dormir. Ainsi elle n'aurait pas eut à faire un travail de femme de chambre à son réveil.


"J'aurai pu le faire tu sais ?"

Remarqua t il en la suivant des yeux lorsqu'elle séloigna pour faire quelques pas dans la chambre. Il en profita pour prendre une cuillérée de céréales, et fut étonné de constater qu'il était plus affamé qu'il ne le pensait. Il releva les yeux lorsqu'elle s'approcha de ui, visiblement avec une idée derrière la tête.


"Mes cheveux ?"

S'étonna t il avec un froncement de sourcils. Son bol toujours dans les mains, il ne pouvait pas enlacer Sonja comme il l'aurait souhaité.


"Qu'ont ils donc, mes cheveux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonja Weyland

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Lun 1 Mai - 8:22

Sonja haussa les sourcils lorsqu'il lui dit qu'il auriat pue ranger tout ceci lui même et secoua la tête.

"Lucian... Ranger la vaiselle et disposer des affaires de toilettes dans une salle de bains n'est pas une tache épuisante, et encore moins dangeureuse."

Expliqua t elle d'une voix calme... Quoi qu'on auriat légérement dit qu'elle parlait à un enfant de 5 ans. Elle s'accroupis en face de lui pour capter son regard, un sourire aux lèvres.

"Et regarde, je ne me suis rien fait."

Finit elle en lui caressa doucement une joue. Puis elle se redressa et pris minusieusement le visage de son amant entre ses mains blanches et pinça les lèvres.

"Ne bouge pas je reviens..."

Assura t elle en s'écartant de lui pour se faufiler dans la salle de bains. Là, elle se munit d'une brosse a cheveux et d'un elastique. Puis elle revint dans leur chambre avec un sourire. Elle fit le tour du lit de façon a se trouver derrière lui puis sen rapprocha. Elle posa ses mains sur chaque épaules de Lucian et déposa un abiser dans son coup.

"Ne t'inquiete aps se ne sera pas long..."

Prévint elle tandis qu'un sourie fenait son visage. Elle se mit donc à voiffer délicatement les cheveux de son amant. Elle qui avait toujours adoré coiffé ses poupées, cela faisait longtemps qu'elle avaite nvie de passer un coup de peigne dans les cheveux de son futur époux.

Une fois plus ou moins démélés, la jeune femme ramena les cheveux du haut du crane de son amant et les joints de manières à faire une demi-que de cheval. Elle enroula donc l'elastqiue dans sa cheveulure et le contourna, se pencha vers lui pour observer son travail. Un sourire fier se dessina sur ses lèvres.

"Mieux."

Se félicita t elle. La jeune femme caressa ses cheveux a présent lisse puis se releva en avançant quelque peu dans la pièce avant de se retourner vers lui.

"Tu veux manger autre chose ou les céréales te suffirons?"

Demanda t elle en jourant avec sa légère robe blanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian Fulmun

avatar

Nombre de messages : 48
Gang / Emploi : artisant
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Lun 1 Mai - 8:49

Sonja lui expliqua que ranger la vaisselle était quelque chose qu'elle était capable de faire sans se blesser, le tout en utilisant le même ton qu'une mère expliquant la vie à un enfant en bas age. Lucian aurait voulu protester, cependant la douceur de son regard et les caresses qu'elle faisait sur ses joues l'en dissuada, et il ne réussit qu'à marmoner quelque chose qu'il ne fut même pas certain de comprendre lui même.

Elle lui demanda ensuite de ne pas bouger, et il hocha la tête, la suivant des yeux alors qu'elle se dirigeait déjà vers la salle de bain, sortant de la chambre.


"je t'attends"

Assura t il. Lorsqu'elle eut disparut de son champs de vision, il continua de manger les céréales qu'elle lui avait préparé. Il eut à peine le temps de prendre quelques bouchées, qu'elle était déjà de retour, munie d'un peigne et d'un élastique. Elle posa ses petites mains délicates sur sa peau, lui assurant que la séance de coiffure ne serait pas longue. Il eut envie de lui rétorquer qu'elle pouvait la faire durer aussi longtemps qu'il lui chantait, pourvus qu'elle l'embrasse à intervalles réguliers comme elle venait de le faire.

"Prends ton temps."

Répondit il simplement.

Pendant qu'elle lui démêlait les cheveux, il continua de vider son bol, jusqu'à finir entièrement les céréales qu'elle lui avait servit. Il tendit donc le bras vers le meuble à cotés d'eux et attendit sagement que son amante ne lui dise qu'elle avait terminé de jouer à la poupée. Enfin, ce fut le cas. Elle se pencha avec un sourire de fierté en admirant son travail puis s'écarta de lui.

Curieux, Lucian se passa la main dans les cheveux pour constater qu'ils n'avaient probablement jamais été aussi lisses et qu'elle les avait attachés en une demi queue de cheval. Il n'aurait jamais pensé lui même a attacher ainsi sa masse de cheveux bouclés, mais après tout si elle aimait ce que l'effet que cela donnait, il allait adopter définitivement cette coiffure.

"Non, ça me suffira merci."

Assura t il avec un sourire. Il la regarda jouer avec la légère robe blanche qui épousait si gracieusement les minces courbes de son corps. Ces vêtements frais étaient tout à fait le style qui lui allait à la perfection. Cependant il ne put s'empêcher à remarquer cela. Il allait décidement l'accompagner partout dans cette grande ville, de surcoit si elle ne se vétissait que de cette manière. Ne pouvait elle pas porter de simples jean de temps à autres ? Cette robe agissait comme un appat de mauvaises intentions. En revanche il était absolument pour le fait qu'elle porte ce genre de vêtements lorsqu'elle était seule avec lui.

"Tu risques d'avoir froid avec ça..."

Remarqua t il en s'approchant d'elle. Il posa une main dans le creux de la hanche de son amante et l'attira plus près de lui encore. Il embrassa doucement sa tempe puis tandis la main pour attraper la sienne. Il retira un coin du sparadras qu'il avait mit sur sa paume la veille pour regarder la blessure. Du sang tachait un peu la gaze, mais la plaie s'était refermée. Elle était en train de cicatriser doucement mais surement.

"Ca te fait mal ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonja Weyland

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Mar 2 Mai - 5:51

Sonja baissa les yeux vers la robe lorsqu'il lui fit remaqruer qu'elle risquait d'avoir froid. La jeune blondinette releva un regard interrogatif vers son amant, ses mains toujours resserrés sur les coins de sa légère tenue comme pour faire la révérence. Elle entr'ouvrit les lèvres pour lui demander de développer son propos mais il se leva pour se rapprocher d'elle. La jeune Allemande se tut donc et se contenta de lui sourire. Elle lui tendit les bras lorsqu'il posa sa main dans le creux de la hanche de Sonja et les enroula autour du cou de son amant, nichant son visage dans l'épaule de Lucian.

Elle auriat pue rester des heures ainsi... Mais son amant en avait apparement décidé autrement car il pris sa main pour lui retirer le pencements. Sonja haussa un sourcils et releva les yeux vers lui à sa question. Elle haussa les sourcils.


"Oui je souffre.."

Soupira t elle en détourna les yeux d'un ton quelque peu ironique. Puis elle décida de reprendre son sérieux et haussa légéèrement les épaules.

"Pas vraiment en réalité... Seulement quand j'appuie... Ou que je fais des mouvements."

La blondinette eplongea son regard dans les larges yeux vert de Lucian et sourit. Il était tellement intentionné... Peut être trop... Et pas trés subtile... Mais qu'étaient ces petits défauts par rapport à ses nombreuses qualités? Lucian était la personne la plus douce qu'elle ai jamais rencontré... Pourtant, lorsqu'elle était jeune, elle n'aurait jamais immaginé qu'un "paysans" -comme disait son père- puisse être aussi tendre... A vrai dire elle avait toujours penser qu'il était sur le model de Raze...

La jeune femme s'écarta de Lucian pour se diriger vers la fenetre. Elle posa ses deux mains dessus et y appuia sa tête avant de se retourner vers lui.

"Ji'airais me promener aujorud'hui."

Informa t elle avec un sourire.

"Reste t il encore beaucoup de meuble à installer?"

Demanda ensuite la jeune Allemande en se rapprocha de nouveau de lui, ses mains toujours crispé sur sa robe. Décidmeent elle ne pouvait resté en place. C'était toujours ainsi lorsqu'il y avait quelque chose de nouveau dans sa vie, elle ne pouvait pas rester tranquil, il fallait a tout pris qu'elle parle, qu'elle fasse les 100 pas...

Lorsque sa relation avec Lucian avait débuté elle n'arrivait presque pas à dormir les nuits et se lever toujours à l'aube. Pourtant, elle ne pouvait pas parler... Ce qui était terriblement frustrant pour la jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian Fulmun

avatar

Nombre de messages : 48
Gang / Emploi : artisant
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Mar 2 Mai - 6:06

*Comment cela elle souffre ?*

Lucian fronça les sourcils et releva vivement les yeux vers son amante, visiblement très préocupé. C'est alors qu'il remarqua un léger sourire sur ses lèvres et son ton quelque peu ironique. Il soupira et leva les yeux au ciel, affligé par sa réaction. Ce qu'elle pouvait être désinvolte par moments. Elle ne semblait pas se rendre compte de l'effet que produisaient certaines de ses paroles sur lui. Il avait été à deux doigts de l'amener à l'hôpital.

Il lui fut néanmoins impossible de lui en vouloir dès lors qu'elle avait relevé ses beaux yeux bleus vers lui, un irésistible sourire sur les lèvres. Elle pourrait lui demander n'importe quoi en faisant cette expression adorable, il était pratiquement certain qu'il obéirait sans réfléchir. Parfois cette passion qu'il éprouvait pour elle l'effrayait un peu, mais depuis le début de leur relation, il s'était plus ou moins habitué à cet état d'esprit. Penser toujours à elle avant lui même.

"Dans ce cas évite d'appuyer dessus ou de trop te servir de cette main."

Conseilla t il, comme si elle n'aurait pas put déduire seule ce remède.
Il aurait voulu la reprendre dans ses bras pour poursuivre l'étreinte qu'il avait lui même interrompue en regardant sa main, mais la jeune Allemande lui échappa, se dirigeant vers la fenêtre. Il resta planté ou il était, à la regarder. Puis, il se rapprocha d'elle et passa de nouveau un bras autour de sa mince taille. Elle se retourna alors vers lui pour lui annoncer qu'elle avait l'intention de se promener.

Lucian hésita un instant, se demandant s'il aurait l'air d'un tyran en lui demandant de ne pas y aller seule mais avec lui. De l'espace, il allait falloir qu'il lui en laisse un minimum s'il ne voulait pas qu'elle le quitte pour retourner illico chez son père. Là bas, elle avait le droit de se promener seule...


*Ce qui était d'ailleurs complètement inconscient !*

S'ofusqua t il mentalement.

"Non, il ne reste rien, juste quelques cartons encore."

Assura t il. Le déménagement n'était vraiment pas le problème, il avait presque tout fait hier et Sonja avait bien avancé ce matin. Dès qu'il aurait rangé les quelques cartons restant, il ne resterait plus qu'à refaire légèrement la décoration de la petite maison. Mais avant cela, il fallait qu'il trouve du travail, car bientôt ils allaient avoir de sérieux ennuis financiers...

"Sonja ?"

Appela t il doucement après être resté pensif un moment.

"Ou que tu ailles aujourd'hui, évites,e ghetto, et restes dans les endroits touristiques, d'accord ? Plaida t il. Au moindre problème... appelles moi d'une cabine."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonja Weyland

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Mar 2 Mai - 6:32

Sonja hocha la tête lorsqu'il lui informa qu'il ne rester plsuq ue quelque cartons. Elle allait donc pouvoir le laisser sans trop se sentir inutile ni sans s'en vouloir de le laisser tout faire lui même... Quoi qu'elle était certaine qu'il serait plus a l'aise si elle n'était pas là. Il n'aurait pas à "s'inquieter pour elle" pendant qu'il travaillerais, comme il disait.

"Oui?"

Répondit cette dernière en relevant ses yeux bleux vers son amant. C'était amusant de s'entendre appeler ainsi, d'habitude, c'était elle qui prononcer son nom, le regard flou, avant de lui poser une question sur les grands mystère de la vie.

Elle haussa les sourcils lorsqu'il lui dit ce qu'il avait sur le coeur. Elle posa ses mains sur les épaules de Lucian et les joignit sur son torse.


"Lucian...Commença t elle, reprennant la voix qu'elle utilisait lorsqu'elle avait l'impression qu'il se moquit d'elle. J'éviterais aussi de me promener en sous vétements dans le gettho, ne t'inquiete pas.Promit elle avant de leva les yeux aux ciels."

Elle oublier parfois qu'il disait cela parce qu'il s'inquieter pour elle. Et y voyait un offencement qui n'avait pas lieu d'être. Pourtant lorsqu'il lui parler ainsi, elle avait l'impression qu'il la plaisantait...

Puis le calme se desina de nouveau sur le visage de la jeune femme et elle releva les yeux vers Lucian.


"Je t'apellerais si quelque chose se passe mal."

Assura t elle d'une voix plus douce. Quoi que se demandant comment elle aller pouvoir s'y prendre pour aller jusqu'a une cabine téléphonique si elle se faisait agresser...

Peut importait, elle n'allait pas faire par de ses doutes à lucian, il serait capable de lui interdire de sortir pour cette réflexion... Rien qu'a voir sa réaction lorsqu'elle avait dit -pourtant d'un ton dironie bien larqué- que sa main la faiait souffrir...

Il était décidement trop intentionné.


"Et je n'irais pas dans les zones mal fréquentés je te le prommais!"

Conclut elle en se hissa sur la point des pieds pour déposer un baiser sur les lèvres de son amant.[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian Fulmun

avatar

Nombre de messages : 48
Gang / Emploi : artisant
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Mar 2 Mai - 6:52

Lucian pinça les lèvres et écarquilla davantage ses larges yeux verts, comme chaque fois qu'il était énervé, lorsqu'elle lui fit remarquer qu'elle éviterait de se promener en sous vêtements dans le ghetto. Le faisait elle exprès ou sortir de pareilles inepsies étaient quelque chose de naturel chez elle ? Inutile de porter des sous vêtements uniquement pour attirer des regards sur elle. Et ne savait elle pas, par ailleurs, que n'importe quel homme sur cette terre la déshabillerais du regard ? Pervers ou pas, il s'agissait de quelque chose de récurrent chez la gente masculine.

Elle semblait oublier la façon dont ils s'étaient rencontrés. Ce soir là, elle se promenait dans le bois d'une campagne paumée ou les seuls crimes étaient des réglements de comptes entre paysans parce que l'un avait dérobé une vache à l'autre. Non, allez savoir comment, Sonja avait réussit à tomber sur un jeune con armé qui ne pouvait avoir qu'une idée derrière la tête vu l'expression de son visage. Et elle n'avait pas eut besoin d'être en sous vêtement pour attirer son attention. Elle portait une robe blanche comme aujourd'hui, et un petit manteau pour se tenir chaud.

Il se radoucis lorsqu'elle lui promit de l'appeller si quelque chose se passait mal. Avoir cette certitude lui permettait de respirer plus librement. Ainsi il pourrait lui venir en aide. Si par exemple il commençait à faire trop sombre pour rentrer seule, ou si elle avait tout simplement oblié par quel chemin elle était sensée revenir juqu'ici. New York était une grande ville, on ne savait pas ce quon pouvait y trouver...

Puis elle lui promit enfin de ne pas aller dans les zones mal fréquentées avant de se dresser sur la pointe des pieds pour lui poser un baiser sur les lèvres. Alors qu'elle allait repartir, il ressera son étreinte, plaçant ses deux mains sur les hanches de son amante. Il ferma les yeux, et appronfondit leur baiser, remontant une de ses mains le long de la colonne vertébrale de Sonja, jusqu'à lui caresser la nuque. Puis il s'écarta doucement et rouvrit les yeux, gardant son front contre le sien.

"Tu as interêt."

Souffla t il avec à son tour une légère ironie. Il se rendait bien compte qu'il était trop présent, et qu'il ne lui faisait pas assez confiance. Mais la réalité était que sa plus grande peur était de la perdre. A la réflexion il pourrait probablement tout encaisser sauf le fait de ne jamais la revoir, ou la savoir souffrant d'une chose ou d'une autre. Il ne voulait pas prendre un seul risque.

"Si jamais il t'arrives quelque chose, je te tiendrais comme unique responsable."

La prévint il avec humour, n'en pensant évidement pas un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonja Weyland

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Mar 2 Mai - 8:51

Sonja aller pour s'écarter de lui lorsque Lucian l'attira contre lui pour approndir le baiser qu'elle lui avait donner. C'est donc avec un souire elle passa ses bras autour du cou de son amant, faisant courir ses doigts sur sa nuque, paupières closes. Pour une fois qu'il ne trouvait pas quelque chose à faire, à dire ou quoi que se soit d'autre... A vrai dire pour être tout a fait sur d'avoir son Lucian pendant un long moment il fallait qu'il n'y ai rien a faire.

La jeune blodinette s'affligea de penser une telle chose. C'était trés caricaturé. Y avait il déjà eut une seul fois où elle avait eut besoin de lui et où il n'était pas venue? Non, il était toujours présent... Peut être un peu trop présent et...


*Ca suffit maintenant! Ce que tu peux être difficile!*

Se gronda t elle. Puis elle s'interdit de penser à autre chose de grotesque.

Elle eut un frisson lorsque les doigt de Lucian remontèrent le long de sa colonne vértébrale et un nouveau sourire se dessina sur ses lèvres. Les mains de la blondinette glissèrent sur les épaules de son mant lorsqu'il s'écarta légérement puis elle rit à sa remarque et leva les yeux au ciel.


"Tu es insupportable!"

Plaisanta t elle en secoua la tête. Bien sur, elle n'en pensé pas un mot. La jeune femme aimé beaucoup qu'il s'occupe d'elel et encore plus qu'il s'inquiete pour elle. C'était peut être étrange mais cela la rassurait, luir apeller que quelqu'un tenait vraiment à elle.

Puis elle rit de nouveau à sa dernière paroles en s'écartant.

"Bien, comme cela tu ne pourras aps t'en vouloir de m'avoir laissé me promener seule..."

Elle lui jeta un coup d'oeil.

"N'est ce pas?"

Le taquina t elle en repoussant sa chevelure blonde en arrière. Puis elle secoua la tête et je rapprocha de lui, plus sérieuse.

"Non, Reprit elle. Tu n'as pas à t'en faire, j'irais dans le parc et je n'en bougerais pas. Comme ça, s'il se fait trop tard, tu saura où me trouvait."

Assura t elle avec un doux sourire. Elle ne présisa pas que pendant sa promenade qui durera sans doute quelque heures il pourrait se passer bien des choses avant la tomber de le nuit... Lucian était déjà assez anxieux aussi... Elle savait lorsqu'il était inquier car il avait cette manie se pincer les lèvres et s'écarquiller les yeux qui l'amusait beaucoup.

Elle se dirigea vers la cuisine aprés cette information qui se voulait rassurante et se prépara un bol de cérérales elle aussi.

"Il faudra aussi bientôt que j'aille acheter de la nourriture..."

Elle se regarda.

"... Et quelque vétements."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian Fulmun

avatar

Nombre de messages : 48
Gang / Emploi : artisant
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Mar 2 Mai - 9:23

la bonne humeur de Sonja étant contagieuse, Lucian rit lorsqu'elle s'exclama qu'il était insuportable. Oui, il en était conscient. Insuportable, étouffant, stressant et que savait il encore. Un trait de caractère qu'il s'était découvert très tardivement : à l'age de 26 ans. En effet, avant d'avoir rencontré sa précieuse Sonja, sa vie était d'un tel calme qu'il n'avait jamais eut à stresser quiconque. Et puis il ne s'était jamais vraiment inquiété pour personne non plus. Pierce, Raze, Taylor et Singe étaient des grands garçons...

Il laissa retomber ses bras quand Sonja recula légèrement pour s'écarter, la libérant ainsi de son étreinte. Il se força à prendre ses paroles sur le ton de la plaisanterie, car au font, il savait pertinement qu'elle ne parlait pas sérieusement. Pourtant, il ne put s'empêcher de se faire la remarque que s'il lui arrivait quelque chose, malgré la menace qu'il venait de lui faire, il se tiendrait pour seul et unique responsable.


"Evidement, j'aurai ainsi la conscience beaucoup plus tranquille !"

Réplica t il, n'en pensant évidement pas un mot. Il allait certainement passer la journée à se demander si elle allait bien et à quelle heure elle comptait rentrer. Pas trop tard, il esperait. Elle était probablement encore en décallage horaire et il ne voulait pas qu'elle se fatigue à cause de cela.

Semblant reprendre son sérieux, Sonja repoussa sa magnifique chevelure blonde en arrière et se rapprocha de lui. Il lui posa une main sur l'épaule, la dégageant d'une mêche qui avait échappé à cette séance de coiffure. Puis il plongea son regard dans le sien et l'écouta parler, du timbre de voix qu'elle utilisait lorsqu'elle se reprenait après avoir plaisanté.


"D'accord."

Accorda t il avec un hochement de tête. C'était un plan qui lui plaisait ça. Si jamais elle tardait à rentrer, il irait au parc pour la retrouver et l'accompagner, évitant ainsi qu'elle traverse des ruelles désertes, la nuit, étant seule à l'expection des malfrats qui roderaient forcément dans les parages. Si jamais elle n'était pas à la maison à 5 heures, il partirait en direction du parc, pour être certain d'être avec elle avant que la nuit ne tombe -on ne savait jamais.


"je me chargerais de la nourriture si tu veux."

Proposa t il lorsqu'elle lui fit remarquer qu'ils en manquaient légèrement. Il la suivit vers la cuisine et s'arrêta dans l'encadrement de la porte, appuyé sur le coté. Un léger sourire aux lèvres, il la regarda s'activer pour se préparer un bol de céréales. Ce sourire fana néanmoins lorsqu'elle se retourna vers lui pour souligner qu'elle acheterais volontier des vêtements.

"Mais tu as amené deux valises pleines d'Allemagne !"

Protesta Lucian, écarquillant de nouveau les yeux. Sonja avait certainement l'habitude de vivre comme une princesse et de s'acheter tout ce dont elle avait besoin ou rêvait, mais ici ce n'était pas pareil. Viktor, son richissime père, était très loin, et ils n'avaient pas grand chose. A peine de quoi vivre un mois -en attendant leur salaire. Ils n'allaient pas le dépenser dans des vêtements alors qu'elle en avait bien assez ! Lui en avait pris moins, mais il n'avait jamais eut besoin de vraiment beaucoup. Comme il ne faisait pas de coqueteries, il lui suffisait d'avoir 3 pantallons et une dizaine de tee chirt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonja Weyland

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Mar 2 Mai - 9:49

Sonja écarquilla les yeux à sa protestation.

"Tu plaiantes?! Je n'ai pris que le quart de ma garde-robe!"

S'offusqua t elle sans se douter tout de suite que cette remaqrue pourrait la faire passer pour une chochotte précieuse et snobe. Puis elle sembla se reprendre et rougit en se rendant compte de l'abomination de ses paroles. Elle se mit la main dans devant les lèvres puis secoua la tête.

"Euh, je veux dire! Breudouilal t ele, génée."

Lucian n'avait emmener qu'une poignée de vétements et elle se permettait de faire la difficile... Elle dut baisser les yeux et attendre un moment avant que ses joues ne reprirent leur couleur naturelles.

"Autant pour les vétements..."

Conclut elle. Puis elle releva les yeux vers lui, confuse.

"Mais il faudrait tout de même faire quelque courses... pour la nourriture...."

Bafouilla t elle tandis que sa voix mourrait. Puis elle secoua la tête.

"Peu importe, je te fais confiance sur la gérence de l'argent tu as beaucoup plus l'habitude que moi..."

Puis elle se mordit les lèvres. Cette remaqrue n'était elle aps offencente? Elle releva les yeux vers son amant pour voir son expression..; qui était comme d'habitude : indéchiffrable. La jeune femme se mordit la langue. Pourquoi fallait il qu'elle parle si vite sans réfléchir aux mots offusquant?

"Je veux dire!"

Se reprit elle une nouvelle fois.

"Je n'ai aucun sens de l'argent, enfin si, quand même mais...."

*Tu t'enfonces..*

Se prévint elle. la jeune femme se mordilal les lèvres puis les souda. Pour être sur de ne pas dire encore de sottise, elle pris une bouché de céréales, fixant le sol comme s'il était soudainement enue d'un grand interet...

*Was bin ich für ein idiot*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian Fulmun

avatar

Nombre de messages : 48
Gang / Emploi : artisant
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Jeu 4 Mai - 4:08

Lucian pinça davantage les lèvres, et tira nerveusement sur les manches de sa veste, lorsque Sonja lui fit remarquer que ces deux valises pleines à craquer ne représentaient que le quart de sa garde robe. Mais que diable avait elle donc à l'intérieur pour la remplire à ce point ? Trouvait elle seulement le temps de mettre chacun de ses vêtements au moins une fois ? Ne se rendait elle pas compte de tout l'argent que cela signifiait ? Probablement pas, son père devait lui offrir grassement ce qu'elle désirait, esperant ainsi qu'elle se sortirait de la tête cette stupide idée de s'amouracher d'un simple 'paysan'.

Sonja, cependant, semblait se rendre compte de ce qu'elle disait car elle mis la main devant sa bouche et se mit à bredouiller que ce n'était pas si important pour les vêtements. Ses joues prirent une teinte rosés tandis que confuse, elle ne savait plus trop quoi dire. Elle essaya de se rattraper en insistant sur le fait qu'il fallait acheter de la nourriture, se trouvant à nouveau génée lorsqu'elle remarqua qu'il avait plus l'habitude de gérer un budget. Il ne voyait pas vraiment en quoi cela était offensant, de plus c'était la stricte vérité.

Ses yeux reprirent une taille normale et il fronça légèrement les sourcils lorsque la jeune femme s'embrouilla par la suite en disant des choses et leur contraire, ne sachant visiblement pas ce qu'elle devait dire ou ne pas dire pour se rattraper. Pensait elle vraiment qu'il accordait une quelconque importance à ce genre de détails ? Il ne se permettrait jamais de la juger, quand bien même elle ferait un caprice pour acheter une robe qui couterait une fortune. Elle avait renoncé à une vie de princesse uniquement pour être avec lui, il ne pouvait pas en plus lui demander de ne manger que des patates et de s'habiller avec le sac d'où elles provenaient !


"Sonja..."

Murmura t il avec un petit sourire en se rappochant d'elle. Cette dernière s'était tue, pinçant les lèvres, pensant visiblement que son silence vaudrait mieux que quoi qu'elle dise.


"Tu as raison il faut aller faire des courses, si tu veux, nous pourrons même y aller ensemble, je ne sais pas ce que tu aimes acheter."

Proposa t il. Ainsi, il pourrait lui montrer comment on faisait les courses lorsque l'ont avait pas beaucoup d'argent : toujours prendre l'article le moins cher même si c'est une marque inconnue, faire bien attention aux réductions et aux prix de lots pour les produits qui se consommaient dans la durée.


"Quant aux vêtements, ce ne serait pas sage pour le moment, mais dès que nous aurons tous les deux trouvé un travail, je t'en acheterai une nouvelle."

Promit il en lui caressant tendrement le dos.


"Quand comptes tu partir en promenade ?"

Demanda t il ensuite, jugeant préférable de changer de sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonja Weyland

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   Mar 23 Mai - 10:36

Sonja qui enchainait bouchée de céréale sur bouchée sans prendre le temps d'avaler pour s'éviter de parler releva une petite tête de hamster vers son amant lorsqu'il prononça son nom, le regardant de ses larges yeux bleus. Puis elle se rendit compte que son attitude était indécente et elle avala difficilement ce qu'elle avait dans la bouche. La jeune femme toussota, mettant ses long doights minces devant ses lèvres.

"Pardonne moi..."

La jeune femme se retourna vers le lavabo en tousottant et se donna une tappe sur la poitrine.

*Nom de Dieu, Sonja resaisie toi!*

La blondinette se tourna donc de nouveau vers Lucian qui s'était rapproché d'elle et lui sourit lorsqu'il lui proposa d'aller faire les courses avec elle. Puis son sourire s'élargit quand il lui promit de lui acheter une nouvelle robe lorsqu'il trouverais un travail.

La jeune femme lui sauta donc au cou, un large sourire lui fendant le visage. Puis elle lui becta ni plus ni moins la joue, désendant vers ses lèvres et lui donné un tendre baiser, se calmant tout en passant ses bras autour de la nuque de Lucian.


"Merci..."

Sourit elle en s'écartant doucement.

La jeune femme passa ses petites mains blanches dans les cheveux de son futur époux en plongeant son regard dans ses larges yeux verts. Puis elle lui embrassa une nouvelle fois les lèvres avant de se détacher de lui pour retourner vers le lavabo, où elle rangea ses affaires dans les meubles.


"Euh... en début d'aprés midi, je pense."

Répondit elle lorsqu'elle lui demanda quand elle comptait aller se promener. Marcher dans le parc lui permetterais de clarifié un peu ses idées et de faire le points. Chose qu'elle avait besoin de faire régulièremennt pour se dire ce qui était fait et ce qui était a faire, ce qui était du passé et comment fallait il avancé... Elle devait admettre que sans le vouloir Lucian l'aidé beaucoup a faire cela. C'était en quelque sorte son tranquilisant humain, avec sa voix grave et calme, comme ceux des narateurs dans les films... Elle se demandait souvent comment il pouviat être si serain en toute situations... Comme s'il n'avait jamais peur, ou qu'il n'était jamasi anxieux... Quoi qu'il en était, même si c'était le cas, il ne le monbtrais jamais. Ce qui arranger égoistement la jeune femme qui paniquait pour un rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Morning After[Lucian]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Morning After[Lucian]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» Good Morning, Good morning we talked the whole night through
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]
» EARLY MORNING RAIN - RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York :: Zone Résidentielle :: Chelsea-
Sauter vers: